DU 16 SEPT. AU 1ER AVRIL : TARIF BASSE SAISON = 125€ LA NUIT (2 minimum) OU 650€ LA SEMAINE

Bienvenue à Hattonchâtel

Beau village lorrain


thin

01

LE VILLAGE D’HATTONCHÂTEL

Entre Histoire et rêverie

Le village d’Hattonchâtel est labellisé « Beau village lorrain » et fait partie sans doute des plus beaux village du Grand Est. Au grès d’une déambulation dans ses ruelles paisibles ou en arpentant le chemin de ronde, vous pourrez découvrir le riche patrimoine historique du village.

Tour à tour : le calvaire, le lavoir, la Maison à la voûte, la maison aux arcades et son puits, la collégiale et ses vitraux de Jacques Grüber et son retable gothique de Ligier-Richier, le cloître, le portail de la chapelle et bien évidemment le château. Un voyage dans le temps et dans les paysages spectaculaires des Côtes de Meuse !

Téléchargez le guide de visite audio du village pour l’écouter sur votre smartphone. Durée 1h30/2h00. 10 étapes balisées dans le village.

02

LE VILLAGE D’HATTONCHÂTEL

Entrez dans l’Histoire

Vers 859, Hatton, évêque de Verdun, décide d’installer sur ce promontoire sa résidence principale et d’y construire un château. Il y établit également une chapelle qu’il fait par la suite ériger en paroisse. En 1328, elle devient église collégiale et prend le titre d’église Saint-Michel. Pendant le Moyen Âge, la ville est la première forteresse de l’évêché et le siège ordinaire de sa cour des Grands-Jours : une charte de 1352 précise qu’Hattonchâtel est le principal lieu où les évêques font frapper monnaie jusqu’en 1546.


En 1636, durant la guerre de Trente ans, Hattonchâtel est assiégée durant 15 jours par les troupes suédoises qui se retiraient de France. Le village est alors saccagé et brûlé. Durant la Première Guerre mondiale, le village situé non loin de la ligne de front est à nouveau dévasté. Il sera reconstruit à partir de 1923 par Henri Jacquelin grâce au financement de la femme d’affaires et philanthrope américaine Belle Skinner.

03

LE VILLAGE D’HATTONCHÂTEL

Un peu d’Amérique

En 1919, Ruth Isabel Skinner dite « Belle Skinner » (femme d’affaires et philanthrope américaine) circulant à travers les campagnes de l’Est de la France ravagées par la guerre décida d’adopter l’ancien village médiéval d’Hattonchâtel, ou vivaient 250 habitants et qui avait été presque complètement détruit.


En liaison avec le gouvernement français, elle finança et supervisa la reconstruction du village depuis la restauration du château, de la mairie, de la bibliothèque et de l’école jusqu’à l’installation d’un système de distribution d’eau courante. Elle passa une bonne partie de l’année dans le village dont les habitants l’appelaient avec affection leur « marraine». Elle consacra à cette œuvre un million de dollars.

04

LE VILLAGE D’HATTONCHÂTEL

La vie de château

Détruit plusieurs fois pendant l’Histoire le château d’Hattonchâtel, il a été reconstruit entre 1923 et 1928 en style régionaliste, alors très en vogue, sur les plans de l’architecte normand Henri Jacquelin. C’est l’une des dernières fantaisies médiévales construites en France.


Le château fait face au Gîte Isabel. C’est aujourd’hui un Hôtel classé 3 étoiles. Il héberge également un restaurant gastronomique « La table du Château ». De nombreux mariages et événements y sont organisés chaque années.

05

LE VILLAGE D’HATTONCHÂTEL

Prendre de la hauteur

Le village est situé sur un éperon rocheux à une altitude de 355 m, et domine la plaine de la Woëvre et le lac de Madine. Le promontoire est protégé en tant que Site inscrit naturel.

Le paysage offert depuis le point de vue de la mairie école notamment est un des plus intéressants paysages de relief dit en «cuesta» visible en Europe.

06

GALLERIE PHOTO